Téléphone

01 41 38 12 43

Projets


AEP Nanterre
Vacances pour les familles en précarité

Séjour pour les jeunes de Nanterre au Chalet « Les moineaux » à Bellevaux (Haute Savoie)

Le Chainon manquant
Le Chaînon manquant

La lutte anti-gaspi ! Le Chaînon Manquant tisse les ponts entre les ressources disponibles et les besoins via la revalorisation des invendus alimentaires au profit des plus démunis.

Août Secours Alimentaire

Au mois d’août, quand les associations distribuant des repas ferment leurs portes faute de bénévoles, de nombreuses personnes souffrent de la faim, dans nos quatiers, à deux pas de chez nous…

Les Sarments de Bagneux, chorale Gospel

Les Sarments de Bagneux soutiennent toutes initiatives contribuant au développement d’activités culturelles, des arts, de l’expression corporelle et spirituelle

Quelque Chose en Plus : un espoir pour les plus fragiles

rès peu d’établissements accueillent les jeunes polyhandicapés. En 1992, un groupe de parents d’enfants atteints de polyhandicap sans lieu d’accueil crée l’association « Quelque Chose en Plus » à Vaucresson. Son but est d’ouvrir un externat pour accueillir des enfants souffrant de polyhandicap avec une prise en charge personnalisée.

Graine d’Espérance

Préparer avec les détenus leur sortie de prison et leur réinsertion ; accompagner et soutenir les anciens détenus dans leur chemin d’insertion ; tel est l’objet de Graine d’Espérance qui a démarré son action fin 2015 à la Maison d’Arrêt de Nanterre.

Fondation Sainte Geneviève
Les amis de Saint Pierre et Saint Paul de Rueil

L’association des Amis de Saint Pierre et Saint Paul de Rueil gère, organise, développe et anime un chœur d’enfants. Dans ce cadre, elle propose aux enfants une formation humaine, musicale et spirituelle par la pratique du chant et des disciplines s’y rattachant. Elle réalise des prestations musicales, en donnant des concerts et en animant des liturgies dans le cadre de l’Eglise catholique.

Wake up Café

Le Wake Up Café intervient auprès de prisonniers et sortants de prison, notamment de la prison de Nanterre.Il développe une innovation sociale de réinsertion durable par le biais d’un accompagnement individuel et en groupe, auquel les personnes doivent participer deux fois par mois, pour lutter contre la solitude et la tentation de la récidive.Ce projet « INSERT’UP 92 » profite à 50 détenus et sortants de prison.

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous et recevez les actualités de la fondation !