Téléphone

01 41 38 12 43

Le Dispositif Premières Heures (DPH)


Avec le Dispositif Premières Heures (DPH), des acteurs associatifs de l’insertion proposent quelques heures de travail par semaine à des personnes très éloignées de l’emploi. Le Collectif Citoyens Fraternels 92 porte ce projet avec le soutien de la Fondation Sainte-Geneviève.

 

L’accès à l’emploi pour les plus précaires :

Les associations membres du Collectif Citoyens Fraternels 92 ont fait le constat d’une inadéquation entre les contrats existants (comme les Contrats Uniques d’Insertion de 26 heures par semaine) et les capacités des personnes dormant dans la rue qui manifestent la volonté de reprendre une activité professionnelle.

Bénéficiaires du DPH à Paris avec Emmaüs Défi :

En effet, même avec la meilleure motivation, sortir de la rue ne peut se faire du jour au lendemain. La confiance en soi a grandement souffert du regard des autres. De nombreux réflexes sont à reconstruire comme les notions d’horaires ou de jours de la semaine. La resocialisation doit être progressive. Le travail permet de dépasser ces difficultés mais il est nécessaire d’adapter son volume aux capacités de la personne.

 

Le Dispositif Premières Heures a été expérimenté à Paris par plusieurs associations dont Emmaüs Défis. Il permet aux grands exclus de reprendre une activité professionnelle selon un rythme progressif : 4h par semaine, puis 8h, 12h… jusqu’au Contrat Unique d’Insertion de 26 heures.

La plupart des dispositifs existants, type chantiers d’insertion, sont déjà trop difficiles d’accès. Avec le DPH, des acteurs associatifs de l’Insertion par l’Activité Economique (IAE), proposent quelques heures de travail par semaine, prétexte à un réel projet d’accompagnement.

Espaces, l’Association des Cités du Secours Catholique (ACSC), et d’autres acteurs, sont prêts à proposer du travail et un accompagnement dans ce cadre. La Dirrecte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) et le Conseil Départemental du 92 ont manifesté leur intérêt pour le DPH et financeront le déploiement après expérimentation.

La fondation soutient l’expérimentation de ce projet en prenant part au salaire et charges du chef de projet 15 000 € soit 15 % du projet.

 

Le Collectif Citoyens Fraternels 92, Qu’est-ce que c’est ?

Appel à « un mieux vivre ensemble dans le 92 »

 

Devant le constat d’une fracture sociale et territoriale grandissante dans les Hauts de Seine, un collectif de 18 associations caritatives et sociales s’est constitué. Ce collectif souhaite promouvoir la diversité, donner leur place aux personnes en précarité et lutter contre l’indifférence dans notre département.

UN APPEL

C’est pourquoi les membres du collectif appellent les citoyens, pouvoirs publics, représentants de l’Etat et des collectivités à s’engager pour :
• Un regard renouvelé sur la pauvreté et l’exclusion afin de construire nos réponses avec ceux qui la subissent
• L’émergence des projets qui rendent possible un mieux vivre ensemble et favorisent la participation de tous au bien commun
• Le développement de nouvelles formes de solidarité dans les territoires en s’appuyant sur la créativité et l’expérimentation

En outre, le collectif se propose de soutenir différentes initiatives permettant de promouvoir concrètement le vivre ensemble et de faire respecter les droits humains.
Le dispositif « Premières Heures », avec le soutien de la Fondation Sainte-Geneviève, fait partie de ces initiatives.

Soutenez cette initiative à travers la Fondation Sainte-Geneviève !

Votre don ouvre droit à une défiscalisation, pour toute information merci de contacter :
Marc Flurin, Délégué Général de la Fondation Sainte-Geneviève au 01 41 38 12 43 contact@fondationsaintegenevieve.org

 

Soutenez cette initiative à travers la Fondation Sainte-Geneviève !

Votre don ouvre droit à une défiscalisation, pour toute information merci de contacter :

Marc Flurin, Délégué Général de la Fondation Sainte-Geneviève au
Téléphone : 01 41 38 12 43
Email : contact@fondationsaintegenevieve.org

Pour faire un don : Faire un don en ligne

Pour un don par chèque, libellez votre chèque au nom de « Fondation Sainte-Geneviève » et envoyez-le à l’adresse suivante :

Fondation Sainte-Geneviève
85 rue de Suresnes
92022 Nanterre Cedex

Pour un soutien régulier par prélèvement automatique, merci d’imprimer ce formulaire :

et de le renvoyer accompagné de votre RIB (relevé d’identité bancaire) à :

Fondation Sainte-Geneviève, sous égide de la Fondation Notre-Dame, 85 rue de Suresnes 92022 Nanterre Cedex

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous et recevez les actualités de la fondation !