Téléphone

01 41 38 12 43

Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC)


DÉVELOPPEMENT DANS LES HAUTS-DE-SEINE

Cette association nationale développe son action dans le 92 pour lutter contre le chômage et les mécanismes d’exclusion sociale, soutenir l’expression et la représentation des chercheurs d’emplois… Déjà 18 groupes actifs et plus 300 bénévoles. La Fondation Sainte-Geneviève finance ce développement à travers la formation de bénévoles et responsables, la mise en place d’outils numériques, deux emplois solidaires et deux étapes du Tour de France SNC.

Face au constat que le taux de chômage ne cesse de croître, Jean-Baptiste de Foucauld a créé en 1985 l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC).

Aujourd’hui SNC regroupe 1800 bénévoles dans toutes les régions de France.

La spécificité de SNC repose sur la constitution d’un binôme de bénévoles (le duo idéal se compose d’une femme, d’un homme, l’un actif et l’autre retraité) qui accompagne la personne « chercheuse d’emploi ».

Son objectif est de porter un regard bienveillant sur le chercheur d’emploi et d’éviter les risques de dépendance. Grâce à ce duo, le chercheur d’emploi peut exprimer ses difficultés en toute objectivité : ils évitent ainsi qu’au foyer, les échanges familiaux se dénaturent et l’entrainent dans un cercle vicieux.
Faire le deuil de son ancien travail, mettre en valeur les talents sur un CV : telles sont les principales missions du binôme aidant le chercheur d’emploi. Des groupes de solidarités de 10 à 15 bénévoles se forment pour passer ensemble, un temps de partage et d’information. Une relation humaine se tisse alors entre bénévoles en complément de la relation qui s’est tissée avec la personne accompagnée. Ces réunions permettent d’une mise au point et jouent ainsi un rôle d’auto-formation, de régulation et d’effet miroir sur les groupes de chercheurs d’emploi.

 

Aujourd’hui, SNC complète son dispositif par un duo gagnant « accompagnement – création d’emploi » et finance à ce jour une centaine d’emplois solidaires, c’est-à-dire des emplois à durée déterminée dans des associations pour des personnes accompagnées par le réseau et rémunérés à 115 % du SMIC. L’un des avantages pour l’employeur est que le binôme de bénévoles peut naturellement l’accompagner pendant l’emploi solidaire.

Parmi les 3000 chercheurs d’emplois accompagnés chaque année, les 2/3 trouvent du travail. SNC est une association généraliste de l’accompagnement : tout le monde peut être accompagné sans distinction de catégorie socio-professionnelle.

Via SNC, un vrai élan citoyen se forme (360 nouveaux bénévoles en 2014) et fonctionne grâce à une communication inter-générationnelle. Car comme le dit Nedjoua, accompagnée par SNC, « le travail a du sens…on sait pourquoi on existe »

Dans les Hauts-de-Seine à ce jour, il existe 18 groupes. 6 sont des groupes de quartier (Billancourt, Boulogne, Clamart, Colombes, Sèvres/Meudon et Suresnes/Saint-Cloud) et 12 sont des groupes d’entreprises. De nombreux chrétiens s’engagent bénévolement dans ces groupes

En 2015, la Fondation Sainte-Geneviève a soutenu l’association à hauteur de 18 000€ pour la formation de bénévoles et de responsables dans les Hauts-de-Seine. Cette subvention a également permis de financer la création de deux emplois solidaires dans le département.

En 2017, l’association Solidarité Nouvelle face au Chômage a reçu un soutien de 22 000€ pour soutenir la création de nouveaux emplois solidaires dans le département et donc sortir des personnes accompagnées par l’association du chômage.

Pour soutenir cette initiative,  je donne en ligne

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous et recevez les actualités de la fondation !