Téléphone

01 41 38 12 43

Quelque Chose en Plus : un espoir pour les plus fragiles


Très peu d’établissements accueillent les jeunes polyhandicapés. En 1992, un groupe de parents d’enfants atteints de polyhandicap sans lieu d’accueil crée l’association « Quelque Chose en Plus » à Vaucresson.

Son but est d’ouvrir un externat pour accueillir des enfants de 5 à 11 ans  afin d’assurer :

  • une prise en charge personnalisée en s’appuyant sur la singularité de leurs déficiences, la stimulation de l’expression et l’exploitation de leurs compétences souvent insoupçonnées (droit à l’apprentissage),
  • un partenariat parents/professionnels garantissant au mieux continuité et cohérence entre l’institution et la famille, à travers la mutualisation des sensibilités et compétences propres à chacun,
  • la mise en œuvre d’une éducation adaptée, dont la communication, fil conducteur, constitue la base du travail.

En 2002, l’ouverture de l’extension porte le nombre de jeunes à 15 et la limite d’âge à 20 ans.

Les personnes handicapées les plus atteintes sont d’autant plus exclues lorsqu’ils ne peuvent pas bénéficier, à proximité, de structures aptes à les prendre en charge. Cette nécessité, l’association « Quelque Chose en Plus » l’a très bien comprise.

C’est pour cela qu’elle projette de poursuivre le projet de vie mis en œuvre depuis 1994 avec la première « école » en finançant un projet de nouveau Foyer d’Accueil Médicalisé (FAM), établissement pour adultes polyhandicapés ou TED toujours à Vaucresson, pour assurer l’avenir des jeunes.  Avec une conception entièrement pensée pour faciliter la vie non seulement des patients, mais aussi du personnel médical, le futur FAM de Vaucresson pourra assurer un service optimal.

La Fondation Sainte Geneviève soutient ce projet à hauteur de 5 000 €

Merci de partager nos actualités :
20

Pour soutenir cette initiative,  je donne en ligne

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous et recevez les actualités de la fondation !