Téléphone

01 41 38 12 43

Association pour les soins palliatifs (ASP Fondatrice)


Association pour les soins palliatifs (ASP Fondatrice)

L’ASP Fondatrice offre une réponse humaniste au traitement de la fin de vie par l’accompagnement des malades et la promotion des soins palliatifs auprès des professionnels de santé, des institutions et du grand public.

L’ASP Fondatrice veut offrir une réponse humaniste au traitement de la fin de vie par :

  • L’accompagnement des malades traversant une phase critique d’une maladie grave ou en fin de vie, et de leurs proches
  • La promotion des soins palliatifs auprès des professionnels de santé, des institutions et du grand public.
  • La sélection, la formation, l’accompagnement et le suivi des bénévoles d’accompagnement.

L’association fonctionne grâce à 5 salariés et 256 bénévoles accompagnant les personnes malades à raison de 4h par semaine et par bénévole. Cet accompagnement est soutenu par un groupe de parole toutes les 3 semaines. Les bénévoles sont sélectionnés, formés, encadrés et soutenus par des professionnels : psychologues, médecins, philosophes, etc.

La qualité de leur formation constitue une garantie de fiabilité auprès des soignants, des personnes accompagnées et de leur famille. En 2015, 11 000 malades ont été accompagnés par les bénévoles de l’ASP.

L’association fonctionne grâce à 5 salariés et 256 bénévoles accompagnant les personnes malades à raison de 4h par semaine et par bénévole. Cet accompagnement est soutenu par un groupe de parole toutes les 3 semaines. Les bénévoles sont sélectionnés, formés, encadrés et soutenus par des professionnels : psychologues, médecins, philosophes, etc.
La qualité de leur formation constitue une garantie de fiabilité auprès des soignants, des personnes accompagnées et de leur famille.
En 2015, 11 000 malades ont été accompagnés par les bénévoles de l’ASP.

Une « Borne Mélo » pour aider les malades et les accompagnants

La Fondation Sainte-Geneviève finance l’acquisition d’une « Borne Mélo »
L’objectif ici est de reconnecter le public des résidents dits « désorientés » avec la musique qu’il aime. La musique est médicalement bienfaisante : dans notre cerveau, nous disposons de plus d’espace pour la musique que pour le langage, elle anime les parkinsoniens incapables de se mouvoir, elle parvient à restituer des souvenirs chez les patients atteints d’Alzheimer.

La « Borne Mélo » permet ainsi :

  • De l’autonomie et de la stimulation : pour qu’un maximum de résidents la programme de manière autonome et choisissent selon un répertoire papier et un clavier grosses touches : 2 000 musiques des années 20 à 90 (Classique, variété, populaire).
  • Un outil de travail pour l’animateur, notamment par des jeux (loto musical, alphabet des sons).
  • Des fonctions musicales dédiées aux personnes désorientées : la borne mélo doit permettre à tous les résidents de la maison d’avoir accès, quel que soit leur degré d’autonomie, au plaisir universel de la musique.

La « Borne Mélo » permet par la musique d’apaiser, de calmer la douleur et réduire l’anxiété, elle stimule et avant toute chose, elle apporte… du plaisir et de la bonne humeur

Contacts :

  • Centre de Gérontologie « Les Abondances », 56 rue des Abondances 92100 Boulogne
  • ASP fondatrice, 37/39 avenue de Clichy, 75017 Paris, tel : 01 53 42 31 31, www.aspfondatrice.org

Pour soutenir cette initiative,  je donne en ligne

S'abonner à la newsletter

Inscrivez-vous et recevez les actualités de la fondation !