Fondation Saint Geneviève - Solidarité, éducation, culture
Contact
Actualités

Exposition "Prises de rues"

Notre page Facebook Notre page Twitter

L’association la « Deuxième Marche » a été créée pour aider les personnes sans domicile fixe. Elle propose une formation et une aide à la réinsertion pour des SDF sélectionnés et motivés. La Fondation Sainte-Geneviève apporte son soutien à une belle initiative : le projet « Prises de rues ».

 

Thierry Bizot, vice-président, expliquait que « la Deuxième Marche est là pour tendre une main bienveillante, amicale et fidèle ». Cette fois-ci, la Deuxième Marche leur a tendu un appareil photo : une manière originale pour quatorze personnes sans domicile fixe, motivées pour retrouver le chemin de l’emploi, d’exprimer en images leur quotidien dans les rues de la capitale.
JPEG
« Prises de rues » pour une prise de conscience pour les plus aisés : tel est le défi de l’exposition, qui s’est tenue sur les pourtours de l’Hôtel de Ville en mars 2015.

Aidés de bénévoles et d’étudiants en photographie, les bénéficiaires ont pu exprimer leur personnalité et mettre en valeur d’un point de vue esthétique leur vision de la rue : Lorenzo Barranco intitule une de ses photos La Salle de bains JPEG : une paire de chaussures et un jean sont posés simplement sur le rebord d’une fontaine. Un lieu public devient alors un lieu privé, ou inversement.
Ce travail photographique se révèle efficace puisqu’il « montre des choses à côté desquelles les gens passent sans les voir » souligne-t-il.

Cette exposition « Prises de rue » présentée aux badauds remplit ainsi les missions de « La Deuxième marche » : elle valorise socialement ces personnes en situation d’exclusion et permet de redonner confiance en eux lorsque des passants s’attardent devant leurs clichés, preuve concrète qu’ils sont dignes d’intérêt. L’art remplit donc une de ses fonctions thérapeutiques, comme le démontre un des clichés Au Bout la lumière, représentant l’intérieur d’un tunnel étroit sur les quais de Seine d’où perce la lumière du jour. Lorenzo Barranco y interprète l’espoir : signe que la volonté de s’en sortir reste immuable et prend vie grâce à la photographie.

JPEG

Témoignage d’Anne, marraine de Clic-claque :

« Clic-Claque, très enthousiasmé par le projet, immédiatement fait preuve d’une grande créativité et d’un engagement fort. A la fois curieux et imaginatif, il s’est approprié la rue pour en faire un espace de jeu et y mettre en scène ses rêves, ses envies. Toujours positif et respectueux à l’égard des sentiments des autres, il a profité de nos échanges pour exprimer son attachement à l’écriture et à la poésie. Ce projet mérite à mon sens d’exister sur une plus longue durée. Ainsi, des thèmes pourraient émerger directement du travail des participants.
Clic-Claque souhaite continuer à photographier et à écrire, c’est ce qui me réjouit le plus. »

Grâce à la Fondation Sainte-Geneviève, cette exposition sera bientôt proposée dans les Hauts-de-Seine.


Soutenez cette initiative à travers la Fondation Sainte-Geneviève !

Votre don ouvre droit à une défiscalisation, pour toute information merci de contacter :
Marc Flurin, Délégué Général de la Fondation Sainte-Geneviève au 01 41 38 12 43 contact@fondationsaintegenevieve.org

Pour faire un don :

Faire un don en ligne

(cliquez sur le lien ci-dessus et laissez-vous guider)

  • Dons par chèques

Libellez votre chèque au nom de « Fondation Sainte-Geneviève » et envoyez-le à l’adresse suivante :

Fondation Sainte-Geneviève
85 rue de Suresnes
92022 Nanterre Cedex

  • Pour un soutien régulier par prélèvement automatique, merci d’imprimer ce formulaire :
PDF - 156.2 ko


et de le renvoyer accompagné de votre RIB (relevé d’identité bancaire) à :

Fondation Sainte-Geneviève, sous égide de la Fondation Notre-Dame,
85 rue de Suresnes
92022 Nanterre Cedex

Merci !

Faire un don : donner c'est aider, aider c'est aimer

Maison des Familles
La Maison des Familles (MdF (...)
En savoir +

Le mot du Président de la Fondation
Mgr Michel AUPETIT : "La (...)
En savoir +